4 moyens naturels de stimuler différents problèmes de la mémoire

Les facteurs affectant la qualité de la mémoire sont nombreux, de la nutrition en passant par les effets du stress.
Il suffit alors d’identifier quelques symptômes pour adopter le remède approprié.

 

1 – Vous oubliez vos rendez-vous ?

La raison serait que la douleur provoque une réponse dans le cerveau qui le maintien au présent et l’empêche donc de se projeter dans le futur. Cela peut se traduire par l’oubli de payer ses factures ou de se rendre à un rendez-vous.

Le remède : Consommer des aliments riches en magnésium. Celui-ci réduira la tension dans les muscles ou sur les articulations. Cela devrait libérer le cerveau du moment présent et se projeter sur les évènements à venir et gardés en mémoire. Les aliments riches en magnésium : les légumes verts, les grains entiers, les amandes et les noix, le chocolat, les fruits de mer. On peut également consommer un supplément de magnésium à la dose de 400 à 750 mg par jour.

 

2 – Vous ne trouvez plus les bons mots ?

Un sommeil perturbé peut être en cause. Le neurotransmetteur acétylcholine est responsable de la vitesse de fonctionnement des cellules cérébrales. Une production adéquate d’acétylcholine est donc nécessaire pour être en mesure de se rappeler des mots exacts, des noms et de situations. Mais la production de ce neurotransmetteur est compromise par l’insomnie et les troubles du sommeil.


Le remède : Augmentez votre apport en phosphatidylsérine, un acide aminé que l’on trouve naturellement dans les œufs, le soja, le riz et les légumes verts. Des études suggèrent de consommer quotidiennement de 300 mg à 500 mg phosphatidylsérine sous forme de supplément. Ce supplément pourrait corriger une déficience d’acétylcholine en 12 semaines et améliorer les déficiences de la mémoire de ce type.

 

3 – Vous ne retrouvez plus vos clefs ?

Lorsque l’on est absorbé par la même routine, jours après jours, les lobes temporaux du cerveau, impliqués dans le processus de mémoire à court terme, finissent par se mettre à fonctionner plus lentement et se mettre sous une forme ” d’auto-pilote “. Cela aboutit à des ” trous de mémoire ” concernant des évènements récents. Oublier l’endroit ou l’on a placé ses clefs, ou est stationné l’auto, etc.


Le remède : Consommer des aliments riches en acides gras essentiels Oméga-3, particulièrement en DHA. Sous forme d’aliments (poissons, fruits de mer) ou sous forme de supplément, tel que l’huile de Krill ou de poisson.
Une bonne technique pour améliorer cette déficience de la mémoire est de changer régulièrement ses plans. Modifier ses habitudes. Changer de route pour aller au travail ou vous initier régulièrement à de nouvelles activités. Selon les chercheurs de la Chicago’s Bush University Medical Center, le simple fait de consacrer 15 minutes quotidiennement à l’apprentissage d’une nouvelle activité améliorera votre capacité de mémorisation.

 

4 – Vous rêvassez lorsque vous lisez, vous manquez de concentration ?

Une diète pauvre en protéines abaisse le taux de dopamine, un neurotransmetteur agissant également comme stimulants du système nerveux, de la fonction de l’attention et de la concentration.


Le remède : Tous les aliments riches en acides aminés tels que la tyrosine et la phénylalanine sont des acides aminés précurseurs de la dopamine. Les amandes, avocats, bananes, produits laitiers, fèves lima, graines de citrouille, et graines de sésame sont d’excellentes sources de tyrosine. Il existe également la possibilité de consommer de la L-tyrosine sous forme de supplément. Les personnes sous traitements à base d’inhibiteurs de la monoamine oxydase (MAO) (prescrits dans les cas de dépression) doivent limiter leur consommation de tyrosine au minimum et s’abstenir d’en consommer sous forme de suppléments.


Un massage réduira la production de cortisol et stimulera la production de dopamine. 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire