Fertilité : des méthodes pour préserver la qualité et la bonne production de son sperme

Chaque éjaculation peut produire des millions de spermatozoïdes, mais tous les spermatozoïdes produits ne sont pas tous considérés comme « courageux et féroces ».

Malgré le surprenant nombre de spermatozoïdes, leur vie reste fragile.

Après certaines études, il est évalué que généralement la qualité du sperme de la motilité des spermatozoïdes était affectée. En voici quelques facteurs à prendre en compte in sha Allah :

 

L’âge

En général, la motilité des spermatozoïdes changent paraboliquement avec l’âge. La tranche 20-40 ans est le meilleur moment de leur activité, que l’on nomme ” la période d’or de la reproduction ». Toutefois après les 40 ans, la motilité des spermatozoïdes des hommes sera en déclin de 0,7 pour cent chaque année, et sa qualité de plus en plus anormale. Mais pour les hommes âgés de plus de 60 ans, 85% des spermatozoïdes sont susceptibles d’être déformés.

 

Fumer et boire

L’impact du tabagisme et de l’alcool sur la qualité des spermatozoïdes est très significative et montre encore les dangers auxquels Allah soubhannah nous a préservé en les rendant interdits. En effet, les études scientifiques montrent que, par rapport aux non-fumeurs, tous les principaux indicateurs de la qualité du sperme des fumeurs décèlent un taux de déformation du sperme très augmenté et ce d’une manière importante.

L’alcool aussi aura un impact direct sur les testicules. En effet, l’abus d’alcool à long terme peut entraîner une atrophie testiculaire, et donc naturellement une diminution de la qualité du sperme. Qu’Allah ‘azza wa jall préserve tous nos frères musulmans.

 

L’activité physique

Les études ont révélé que l’obésité masculine du corps va conduire à une hausse de l’aine, ce qui va endommager la qualité du sperme. L’exercice modéré peut donc aider à améliorer la motilité des spermatozoïdes et l’équilibre hormonal du corps, en particulier pour maintenir le niveau de la sécrétion de l’hormone mâle.

Toutefois, l’exercice intense, comme par exemple les marathons ou le cyclisme de longue distance sont susceptibles d’affecter la croissance des spermatozoïdes.

 

La température

Le sauna, les bains chauds à bulles (jacuzzi), un ordinateur portable sur ses genoux et d’autres habitudes de ce genre sont mauvaises car la température chaude endommage celle du scrotum, affectant ainsi la formation et la vitalité des spermatozoïdes.

 

Les Cosmétiques et aliments

Certains produits cosmétiques et aliments contiennent des substances affectant également la motilité des spermatozoïdes, principalement les phtalates et les hormones féminines (présents dans les produits à base de soja, produits laitiers, certaines graines comme le lin, tournesol, citrouille, anis…). La présence de ces substances dans les aliments ou les cosmétiques, peut interférer (à forte consommation) avec le système endocrinien et ainsi réduire le nombre de spermatozoïdes, affaiblir leur capacité d’exercice, leur donner une forme anormale, provoquant donc des changements dans la structure organisationnelle des testicules tout en diminuant le nombre de spermatozoïdes dans le sperme.

 

Les vêtements serrés

Porter des vêtements serrés peut affecter la production des spermatozoïdes, car les tissus serrés limitent les testicules. Donc portez des vêtements amples et des sous-vêtements qui permettent à vos parties de respirer.

 

Le peu de rapports sexuels

Sa pratique est excellente pour la santé. En effet, si le sperme est endommagé, avoir des rapports plus fréquemment remédie à cela. Car l’ADN des spermatozoïdes a en effet plus de risques d’être endommagé lorsqu’il séjourne longtemps dans l’organisme.

 

Par conséquent, afin de préserver et d’améliorer la qualité et la bonne production de son sperme, il faut prendre part à l’exercice physique, moins de Sauna, supprimer le tabac et l’alcool et ainsi de suite. Donc simplement en changeant son mode de vie, vous pouvez améliorer la quantité et la qualité du sperme très rapidement jouant un rôle important pour une fertilité accrue.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire