Je ne rase pas ma barbe

 

La Barbe dans l’islam

 

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), les deux messagers de Kisra (*) se sont rendus auprès du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui). Lorsqu’il a vu leurs moustaches longues et leurs joues rasées il leur a reproché cela et a dit: « Malheur à vous, qui vous a ordonné cela ? ».

Ils ont dit: C’est notre Seigneur. Il voulait dire par cela Kisra.

Alors le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit : « Moi mon Seigneur m’a plutôt ordonné de laisser pousser ma barbe et de tailler ma moustache ».

(Rapporté par Ibn Sa’d et authentifié par cheikh Albani dans Fiqh Sira p 389)

(*) C’est à dire Chosroes.

 

عن أبي هريرة رضي الله عنه دخلا رسولا كسرى إلى رسول الله صلى الله عليه و سلم فلما رأى

شواربهما مفتولة و خددودهما محلوقة أشاح عنهما و قال: ويحكما من أمركما بهذا ؟

قالا: أمرنا ربنا ! يعنيا كسرى

قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : لكني أمرني ربي عز وجل أن أعفي لحيتي، وأن أحفي شاربي

(رواه ابن سعد و حسنه الشيخ الألباني في فقه السيرة ص ٣٨٩)

 

D’après Ibn Omar (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Différenciez vous des associateurs : laissez pousser la barbe et taillez vos moustaches ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5892 et Mouslim dans son Sahih n°259)

 

عن بن عمر رضي الله عنهما أن النبي صلى الله عليه وسلم قال : خالفوا المشركين : وفروا اللحى وأحفوا الشوارب

(رواه البخاري في صحيحه رقم ٥٨٩٢ و مسلم في صحيحه رقم ٢٥٩)

 

La Barbe dans le temps

 

Dans toutes les cultures, la barbe fut un symbole et une spécificité de l’homme. La barbe n’est pas une simple représentation, mais elle est souvent un attribut lié à des connotations religieuses.

 

Dans beaucoup de civilisations, que ce soit dans l’Égypte ancienne, l’antiquité, chez les Grecs, les Romains etc.… La barbe fut synonyme de virilité, de pouvoir, de puissance, de noblesse, de maturité, de sagesse etc.…

 

Aujourd’hui, la barbe a une place mitigée dans notre société, mais qui connaît actuellement un succès chez les hommes et qui séduit de plus en plus les femmes.

 

Les vertus de la barbe

 

Laisser pousser la barbe est un signe de beauté et un atout indéniable pour la santé :

 

  • contre le froid
  • contre le vieillissement de la peau en filtrant les rayons UV
  • contre le cancer de la peau
  • contre le problème de poils incarnés
  • contre les problèmes d’asthme
  • contre les problèmes d’allergies
  • elle hydrate la peau en retenant les huiles naturelles produites par celle-ci
  • contre les infections cutanés lié au rasage
  • camoufle les imperfections de la peau

 

Les effets néfastes du rasage

 

Un rasage de la barbe constitue une agression pour la peau.

  • Il dégrade le film hydrolipidique
  • Il élimine les cellules superficielles de la peau.
  • Il cause un dessèchement de la peau
  • Il crée des irritations cutanées
  • Il donne des sensations d’inconfort
  • Il cause des tiraillements
  • Il cause des rougeurs,
  • Il cause le «feu du rasoir»
  • Il peut être la cause d’infections bactérienne (staphylocoque, sycosis dermatophytique, sycosis lupoïde)
  • donne un air efféminé

 

La peau ainsi agressée quotidiennement est fragilisée et sensibilisée. Le rasage quotidien cause des coupures et peut donner lieu à des infections bactériennes telles que le staphylocoque et provoquer des inflammations locales.

Les peaux noires et la peau acnéique (dû à la puberté par exemple) sont plus fréquemment touchées par ce problème.

 

Pseudofolliculite de la barbe ou plus communément poils incarnés

 

La pseudofolliculite, plus connu sous le nom de poil incarné, est un problème de peau très fréquent chez l’homme. Elle est la cause d’un poil rasé trop court, ou d’un poil trop long qui se courbe et pousse vers l’intérieur de la peau. Elle touche principalement les personnes à peau noire.

 

La folliculite de la barbe

 

La folliculite de la barbe est une inflammation, qui se situe autour du poil,  due à la présence d’une bactérie (staphylococcus).

 

En cas d’infection consulter rapidement un dermatologue et ne pas toucher la zone infectée. Il est obligatoire pour une personne sujette à une infection, de ne pas se raser.  

 

Solution : Laisser pousser la barbe permet à la peau un repos et un rétablissement dû aux gênes occasionné par le rasage. De plus elle vous donnera un look branché et viril sans dévoiler les imperfections  de la peau.

 

Comment entretenir sa barbe ?

 

Comme les cheveux, la barbe reste un élément esthétique mais bien avant cela il est important d’en prendre soin car elle contribue à préserver l’homme des agressions extérieur et donner au visage une belle mine.

 

C’est pourquoi nous vous proposons des gestes quotidiens afin de donner à la barbe force, brillance et vitalité.

 

1- Tout d’abord il est nécessaire de laver sa barbe à l’aide de savon d’Alep ou de ghassoul tous les 2-3 jours.

 

2- Faire pénétrer le mélange d’huile (voir plus bas) en massant délicatement la barbe pour ne pas créer de noeud.

 

3- Brosser la barbe délicatement à l’aide d’un peigne dans le sens du poil (il est préférable d’utiliser un peigne en kératine pour éviter l’électricité statique des peignes en plastique).

Important : Il est nécessaire de brosser la barbe délicatement tout les jours afin de faciliter la pousse des poils.

 

Mélange d’huile pour un flacon de 250 ml environ :

 

  • huile d’argan 60ml
  • huile d’olive 50ml
  • huile de nigelle 20ml
  • huile d’amande douce 50ml
  • huile de ricin 20ml
  • huile de sésame 50ml
  • huile essentielle de citron quelques gouttes seulement.

 

Une barbe épaisse et bien soignée, donne à l’homme un caractère de force et de virilité qui lui donne tout son charme ; alors que le rasage donne au visage un air disgracieux et efféminé.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire