Le smartphone ou l’incontournable danger pour nos yeux

Votre alarme sonne le matin : vous vous réveillés et vérifiez vos messages, courriels et vos différents flux sociaux sur votre téléphone. Ensuite, vous vous diriger vers le travail, où vous regarderez un ordinateur pour les huit prochaines heures. Plus tard cette nuit-là, vous vous allongés sur le canapé et vous détendez avec encore votre smartphone. Comment se sentent vos yeux ?

Beaucoup d’entre nous passent un bon morceau du jour collé à un écran. L’année dernière, un rapport d’audience a révélé que l’adulte moyen passe plus de 8 heures par jour sur un appareil. Ce qui implique la question suivante : comment tout ce temps l’écran affecte-t-il la santé de nos yeux et plus encore ?

La réponse n’est pas si claire. Certains médecins s’inquiètent que l’exposition à la lumière bleue des appareils électroniques puisse avoir un impact négatif sur nos yeux. ” La lumière bleue est préoccupante car la cornée et la lentille ne la filtrent pas, alors ça va au fond de l’œil”, explique les différents ophtalmologues. Ils pensent que cela pourrait endommager la rétine et conduire à des conditions comme la dégénérescence maculaire – bien qu’il n’y ait aucune recherche pour étayer ces préoccupations.

On a constaté que, pour ses patients, regarder un écran pendant de longues périodes peut entraîner une fatigue oculaire numérique – également connu sous le nom de syndrome de vision par ordinateur. Les symptômes peuvent inclure :

  • une vision floue
  • difficulté à se concentrer sur une chose
  • yeux gonflés et fatigués
  • yeux secs
  • maux de tête…

Pensez-y de cette façon: “Si vous êtes en position de squat et que vous le retenez pendant une très longue période, vos jambes se fatigueront et vous ne pourrez éventuellement plus supporter cette position. La même chose arrive à vos yeux. Afin de se concentrer sur un objet, vos muscles de l’œil doivent «être constamment assemblés». Et après un certain temps, ces muscles se fatiguent.

De plus, un certain nombre d’études ont montré que la lumière bleue supprime la mélatonine – une hormone qui aide le corps à maintenir des rythmes circadiens (rythme biologique d’une durée de 24 heures) sains. Cela peut rendre le sommeil difficile, et le manque de sommeil peut avoir des conséquences à long terme pour la santé.

Alors que d’autres recherches sont nécessaires pour évaluer les effets secondaires de nos habitudes technologiques, il existe quelques stratégies simples que vous pouvez utiliser afin de protéger vos yeux de vos écrans.

 

Donnez à vos yeux une pause

Si vous vous concentrez sur un écran pendant une longue période, essayez la règle 20/20/20. Le but est de faire une pause toutes les 20 minutes, pendant 20 secondes, et regarder à une distance d’au moins 20 pieds. Vous pourriez regarder par une fenêtre, par exemple, ou à travers votre bureau. Pour créer cette habitude et effectuer ces pauses régulières, définissez un rappel sur votre téléphone.

Aussi : Cela semble bête, mais essayez de vous rappeler de clignoter. Lorsque vous vous concentrez, vous diminuez votre taux de clignotement, ce qui peut provoquer l’évaporation de toutes les larmes de la surface de votre œil et provoquer une vision floue, une irritation des yeux, des rougeurs et des douleurs.

 

Télécharger une application réduisant la lumière

Il existe un certain nombre d’applications qui réduisent la lumière bleue sur vos appareils, comme f.lux. Vous pouvez également utiliser le mode “Nightshift” sur votre iPhone.

Mais la meilleure façon de préserver vos yeux est d’éteindre vos appareils une heure avant votre heure de coucher. Optez pour une activité de pré-sommeil moins stimulante, comme la lecture d’un livre… Ou l’écoute du Quran…

 

Achetez des lentilles adaptatives

Il existe certes des lunettes BluBlocker qui filtrent la lumière bleue mais sont pour la plupart peu élégantes. Heureusement, il existe maintenant une autre option qui fait le même travail : les lentilles adaptatives. Ces lentilles filtrent la lumière bleue à la fois de votre écran mais aussi du soleil. Renseignez-vous chez votre opticien.

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire