Le thé : les bénéfices de cette boisson pour notre corps

Dans certains pays comme la Grande-Bretagne, la Chine ou encore le Maroc, nous avons une habitude très saine : boire du thé à longueur de journée, du mois et de l’année. Il est même estimé que les britanniques à eux seuls boiraient environ 100 millions de tasses de thé tous les jours !

Avant le thé était une boisson, puis il a été utilisé comme un médicament, et ce n’est que maintenant avec tous les progrès des temps modernes et l’évolution de la science que nous pouvons prouver toutes ses revendications incroyables.

 Il y’a tellement de saveurs et de combinaisons merveilleuses pour le thé que ce soit le blanc, vert, jaune, noir, rouge et le pu’ehr.

 Les feuilles de thé sont bourrés d’antioxydants qui ont fait leurs preuves pour avoir un effet anti-cancer puissant. Les antioxydants éliminent les radicaux libres qui polluent notre société moderne et peuvent causer des dommages cellulaires. Les radicaux libres peuvent également endommager la peau, provoquant le vieillissement prématuré.

Boire du thé protège la peau et peut même inverser certains de ces dommages ; vous pouvez même rencontrer le thé dans les produits de beauté et de soins. Les antioxydants appelés catéchines sont l’un des plus puissants et se trouvent presque exclusivement dans le thé.

 En dehors de la vitamine C, le thé est également une excellente source de vitamines et d’autres composés tels que les vitamines A, B , D et K alors une tasse de thé est comme une multivitamine.

 Il est également un excellent activateur de l’humeur comme il contient de la L -théanine, qui est un acide aminé qui libère un sentiment de bien-être et la relaxation car il est capable de traverser la barrière hémato-encéphalique. Au Japon, la consommation de théanine a été approuvé depuis les années 1960.

 Il est aussi un incroyable stimulant du système immunitaire.

 Le Thé contribue également à la minceur, car il augmente le taux métabolique du corps, accélère l’oxydation des graisses et brûle les calories et l’émulsion des graisses, en particulier le thé pu’ehr comme il est un thé vert fermenté qui a un grand composé chimique.

 Les feuilles sont également une grande source de fluorure (comme ils extraient du fluorure dans le sol quand ils grandissent), alors une tasse de thé par jour favorise l’éclat de la blancheur des dents et d’avoir des gencives saines.

 Et surtout n’oublions pas comment le thé peut aider à la digestion en général, en particulier la menthe poivrée.

 

Petite remarque sympathique : certains matériaux se complètent vraiment avec cette boisson. La règle générale est que le verre, le métal et la porcelaine sont meilleurs pour les thés blancs et verts, mais que les pots en argile sont meilleurs pour le oolong, les thés rouges et le pu’ehr.

 

Pour finir, alors, la prochaine fois que vous êtes assis là en buvant votre thé, tant qu’il n’est pas bourré de sucre et de lait, vous savez que vous faites quelque chose de grand pour votre corps.

1 réponse

  1. Certains disent que la consommation de thé pourrait provoquer des carences en fer, qu’elle peut empêcher l’absorption du fer par l’organisme. Est-ce-que cela est exact ?

    Tout d’abord il faut savoir que le fer est un minéral indispensable à l’organisme qui rentre dans la composition de l’hémoglobine. Le manque de fer se traduit par des symptômes tels que fatigue, maux de tête, pâleur, diminution de l’appétit. Mais à l’inverse, trop de fer cause des dommages qui conduisent au cancer et autres maladies de cœur.

    Un peu de science !!! L’alimentation quotidienne renferme beaucoup plus de fer non-hémique que de fer hémique, sauf si l’on est un gros consommateur de viande rouge. C’est précisément l’absorption de ce fer là qui peut être gênée voire empêchée par certains aliments contenant des tanins, comme par exemple le thé. Les poly phénols se lient au fer pour produire des complexes impossible à assimiler lors de la digestion. On estime que la perte d’assimilation de fer peut atteindre 70% dans certains cas.

    Les personnes souffrant de carence en fer doivent prendre en considération ce problème, ainsi que les femmes enceintes, plus particulièrement exposées au manque de fer.

    LE THÉ N’AGIT PAR CONTRE QUE SUR LE MÉCANISME D’ABSORPTION, IL EST ÉVIDENT QU’IL NE DÉTRUIT PAS LE FER PRÉSENT DANS L’ORGANISME.

    Il ne faut pas imaginer que l’on va souffrir d’une carence en fer si l’on boit moins d’un litre et demi de thé par jour. Il en est de même si l’on est en bonne santé et que l’on n’a pas de carence.

    Nos recommandations :
    Il existe deux solutions pour éviter que le fer ne puisse être absorbé par l’organisme : l’ajout de citron ou l’ajout de lait dans le thé. Ces deux aliments ont un mécanisme d’action un peu différent, mais tous les deux permettent de laisser libre les molécules de fer et facilitent ainsi leur absorption par l’organisme.

    Le moyen le plus sur de ne pas gêner l’assimilation de fer est encore d’espacer la consommation de thé d’au moins 40 minutes de l’heure des repas, et d’éviter d’en consommer plus d’un litre et demi si l’on est une personne plus exposée aux carences en fer.

Ajouter un commentaire