Le voyage destructeur de l’alcool à travers le corps

 

“Ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, oeuvre du Diable. écartez-vous en, afin que vous réussissiez.”
[sourate 5, verset 90]

 

L’alcool est métabolisé très rapidement par le corps. Contrairement aux aliments qui nécessitent du temps pour la digestion, l’alcool n’a pas besoin de la digestion et est rapidement absorbé. L’alcool reçoit un traitement “VIP” dans le corps comprenant l’absorption et la métabolisation – avant la plupart des autres nutriments.
 
L’alcool est rapidement absorbé dans la partie supérieure de l’intestin grêle. Le sang chargé d’alcool se déplace ensuite vers le foie par les veines et les capillaires du tube digestif, ce qui affecte presque toutes les cellules du foie.
 
Bien que l’alcool affecte tous les organes du corps, l’impact le plus dramatique est sur le foie. En effet, les cellules du foie préfèrent normalement les acides gras comme carburant, mais lorsque l’alcool est présent, les cellules du foie sont forcés de métaboliser l’alcool en premier, en laissant les acides gras s’accumuler, parfois en grande quantité. Le métabolisme de l’alcool change de façon permanente la structure des cellules du foie, ce qui altère la capacité du foie à métaboliser les graisses. Cela explique pourquoi les grands buveurs ont tendance à développer des foies gras. 
 
____________________________________

Effets sur la santé de la consommation d’alcool 

 

Arthrite 

Augmente le risque de goutte et l’arthrite 
 

Cancer 

Augmente le risque de cancer du foie, du pancréas, du rectum, du sein, de la bouche, du pharynx, du larynx et de l’œsophage 
 

Diabète 

Abaisse la glycémie 
 

Digestion 

Peut causer le reflux acide, les ulcères d’estomac, la diarrhée et les nausées 
 

Syndrome d’alcoolisation fœtale 

Causes des anomalies physiques et comportementales chez le fœtus 
 

Maladie cardiovasculaire 

Augmente la pression artérielle, les lipides sanguins et le risque d’accident vasculaire cérébral et de maladie cardiaque chez les gros buveurs 
 

Hypoglycémie 

Abaisse la glycémie, en particulier pour les personnes atteintes de diabète 
 

Maladie du rein 

Agrandit les reins, altère les fonctions hormonales, et augmente le risque d’insuffisance rénale 
 

Maladie du foie 

Provoque un foie endommagé et gras, l’hépatite alcoolique et la cirrhose et une insuffisance hépatique 
 

Malnutrition

L’alcool provoque l’euphorie, qui diminue l’appétit, de sorte que les gros buveurs ont tendance à manger mal et souffrir de malnutrition.
Augmente le risque de malnutrition protéino-énergétique; de faibles apports en protéines, en fer, vitamine A, vitamine C, vitamine B1 (thiamine), vitamine B2 (riboflavine), vitamine B6 (pyridoxine) et des troubles de l’absorption du calcium, du phosphore, la vitamine D et du zinc 
 

Troubles nerveux 

Provoque des lésions des nerfs périphériques des pieds, des jambes et des mains, la neuropathie et la démence; compromet l’équilibre et la mémoire 
 

Obésité 

Augmente l’apport en glucides qui pourrait entraîner un gain de poids en particulier autour de l’estomac et de l’abdomen
 

Les troubles psychologiques 

Peut causer de la dépression, de l’anxiété, de l’agressivité, de la paranoïa et l’insomnie

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire